Eventuelle augmentation du prix du carburant : des stations fermées en à Conakry. (constat)

Suite aux persistantes rumeurs relatives à une éventuelle augmentation du prix du carburant à la pompe, beaucoup de stations de services sont restées fermées ce dimanche dans la haute banlieue de Conakry notamment à Ratoma et Matoto.

Chez les détaillants (marché noir), le litre se négocie autour de 12 et 13.000 fg.

On se demande si la Guinée se dirige vers un nouveau réajustement du carburant au regard de l’effectivité de la fermeture des stations ce jour. Toutes nos tentatives de joindre le ministre des Hydrocarbures, Zakaria Koulibaly, sont restées vaines.

Dans une récente tribune publiée le 27 du mois courant, le porte-parole du gouvernement Tibou Kamara, avait justifié la nécessité pour l’Etat de procéder à l’ajustement des prix du carburant à la pompe pour éviter d’énormes pertes économiques au pays.

En tout cas les heures et jours qui suivent nous edifieront davantage.

A suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
20 ⁄ 10 =