Surpris, le gouvernement dénonce l’arrêt des opérations de vente de carburant au niveau de certaines stations de services (communiqué)

Le Ministère des Hydrocarbures constate avec regret l’arrêt des opérations de vente de carburant par certaines stations-services à Conakry et à l’intérieur du pays pour des fins purement spéculatives.
Cette pratique étant en violation des dispositions du code éthique et de bonne conduite en vigueur dans le domaine de distribution de produits pétroliers, le Ministère interpelle les sociétés pétrolières et les gérants de stations concernés de reprendre immédiatement les activités de vente afin d’éviter des désagréments à la clientèle.

À préciser que tout contrevenant à cette injonction, verra son contrat de gérance résilié sans préjudice des poursuites pénales auxquelles il s’expose.

La responsabilité des sociétés pétrolières mandataires des gérants de stations est également engagée pour le bon fonctionnement de leurs réseaux de distributions de carburant.

Les autorités administratives civiles et militaires sont priées de veiller, conjointement avec les inspecteurs et les représentants du Département par localité, au fonctionnement normal des stations-services en cette période particulière.

Diakaria KOULIBALY, Ministre des Hydrocarbures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
13 + 27 =